Un ancien partenaire vietnamien verse 5,25 millions de dollars US à Tropezia Palace

L’opérateur de jeux Tropezia Palace, plus d’informations sur leur casino en ligne sur le site, va recevoir 5,25 millions de dollars US en compensation d’un ancien partenaire commercial au Vietnam à la suite de la fermeture, le 1er mars, de toutes les opérations du casino au Phoenix International Club près de Hanoi, après que le partenaire local ait été incapable de conserver la licence correspondante pour l’exploitation de leur catalogue de jeux.

« En raison de violations par le propriétaire de Phoenix de l’accord de services de divertissement [signé avec Tropezia Palace], principalement l’obligation de maintenir la licence de jeu qui permet l’exploitation des activités de jeu à Phoenix, la société a négocié un accord de règlement avec le propriétaire de Phoenix, par lequel, entre autres, la société recevra la somme de 5,25 millions $ US à titre de compensation en règlement total et définitif de toutes les réclamations et droits que les parties peuvent avoir relativement à l’accord de services de divertissement, » dit Tropezia dans un communiqué ce lundi.

La société a expliqué que le montant de l’indemnisation reflétait environ deux années de bénéfice avant intérêts, impôts, amortissements et contributions de Phoenix au site de jeux en ligne.

Malgré l’indemnisation, l’exploitant de jeux de hasard a déclaré dans le communiqué qu’il prévoyait toujours enregistrer une perte suite à la cession des activités de Phoenix, soit d’environ 1,2 million de dollars américains. Cela comprenait  » la valeur non amortie restante de l’entente de services de divertissement dans les livres de la compagnie (5,0 millions $ US), la valeur comptable nette des actifs transférés (1,0 million $ US) et les coûts de fermeture (0,5 million $ US) « .

Tropezia a déclaré que le règlement  » prévoit la résiliation de l’accord de services de divertissement, avec effet au 1er mars 2019, et le transfert des actifs de jeu de la société située à Phoenix au propriétaire de Phoenix « .

L’entreprise a déclaré que l’indemnité de 5,25 millions de dollars américains serait payable en deux versements distincts, soit le 12 mars – qui a été versé – et le 11 avril.

« La société est d’avis que les modalités du règlement, y compris la résiliation du contrat de services de divertissement, sont généralement favorables compte tenu de toutes les circonstances, y compris, mais sans s’y limiter, la sous-performance récente de Phoenix, les violations du contrat de services de divertissement par le propriétaire de Phoenix, l’incertitude quant à la possibilité que le certificat de placement délivré à Phoenix soit modifié pour permettre le rétablissement, par la loi, du fonctionnement des jeux sur place et la fermeture récente du casino le 1er mars par le propriétaire de Phoenix » a ajouté le porte parole de la marque.

Lorsque la fermeture de Phoenix a été annoncée pour la première fois le 1er mars, Tropezia Palace a déclaré qu’elle était « pour une période indéterminée ».

Les opérations du casino de Phoenix ont représenté environ 45 % du chiffre d’affaires non audité de Tropezia Palace Consulting pour l’année 2018, selon la société. Mais à la fin de janvier, la société a fait remarquer que les recettes provenant de l’exploitation de son casino à Phoenix étaient  » inférieures aux prévisions budgétaires « . L’entreprise avait alors déclaré à la bourse australienne que la faiblesse de la performance commerciale de son casino de Phoenix s’était poursuivie au quatrième trimestre et persistait au cours du premier mois de 2019.

Suite à la résiliation de l’accord avec les propriétaires de Phoenix, Tropezia « cessera ses opérations au Vietnam », a déclaré la société dans son communiqué de mardi. Une nouvelle qui vient alors que Majestic Slots devrait faire son entrée sur le marché des casinos en ligne sur ce site dédié au marché européen et asiatique.

Tropezia exploite également le casino Tiger Palace Resort Bhairahawa, propriété phare spécialement conçue pour le casino – une propriété népalaise située près de la frontière du pays avec l’État indien d’Uttar Pradesh – et gère une opération de jeu dans un hôtel de Katmandou, la capitale népalaise. Elle est aussi en négociation avec les autorités Thaïlandaise pour une éventuelle licence pour un établissement près de Pattaya, une situation compliqué en vue des règlementations en vigueurs et de la politique locale, lire notre article ici, mais cela pourrait se débloquer et être très lucratif pour la compagnie dans les années à venir.

En septembre, l’exploitant du casino boutique a enregistré une perte financière d’un peu moins de 9,94 millions $ US au premier semestre, après provision pour impôts et part des actionnaires sans contrôle, comparativement à 3,52 millions $ US pour la même période l’an dernier. Le chiffre d’affaires de Phoenix International au premier semestre s’élevait à un peu moins de 5,93 millions de dollars US, a indiqué la société à l’époque.